Loader

Please wait...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Share
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

Les pharmaciens communautaires reconnaissent le potentiel de la santé numérique

Le 9 octobre 2014 (Toronto) – Un sondage mené par Inforoute Santé du Canada (Inforoute) et l'Association des pharmaciens du Canada (APhC) révèle que les pharmaciens communautaires utilisent régulièrement les solutions de santé numériques et qu'ils souhaitent y avoir encore plus accès pour continuer d'améliorer la sécurité des patients et la qualité des soins.

Le sondage national des pharmaciens communautaires portait sur l'accessibilité et l'utilisation des technologies de santé numériques dans la pratique de la pharmacie. Il en ressort que les solutions de santé numériques, telles que les systèmes d'information sur les médicaments (SIM), les résultats de laboratoire en ligne et les ordonnances électroniques générées à partir d’un dossier médical électronique (DME), contribuent bel et bien à accroître la productivité et à améliorer les soins.

Points saillants du sondage :

  • Les pharmaciens communautaires qui ont accès à un SIM disent accéder régulièrement à ce type d'outil : 49 % l'utilisent pour chaque patient/ordonnance, et 37 % le consultent plusieurs fois par jour.
  • Parmi les répondants ayant accès à un SIM, 61 % ont déclaré que ce système leur permettait d'accroître leur productivité, et 92 %, d'améliorer la qualité des soins. De plus, ces répondants estiment que cet outil facilite l'exécution des tâches visant à protéger les patients, comme faire l'examen des médicaments, procéder au bilan comparatif des médicaments et déceler les problèmes possibles, comme les ordonnances en double, les interactions médicamenteuses ou les allergies.
  • Les pharmaciens ont déclaré que, par rapport aux ordonnances manuscrites ou transmises par téléphone, celles générées à partir d'un DME améliorent de manière importante la qualité des soins du fait qu'elles sont plus lisibles (91 %), augmentent la productivité (71 %) et permettent de choisir le bon médicament (64 %) et la bonne posologie (66 %).
  • Bien qu'ils soient en minorité, les pharmaciens communautaires disposant d'un accès électronique aux résultats de tests de laboratoire à partir d'un système provincial/territorial d'information ont constaté une hausse de leur productivité (56 %) et de la qualité des soins (87 %).
  • La très grande majorité des pharmaciens qui n'ont pas accès à un SIM provincial ou aux résultats de tests de laboratoire aimeraient bénéficier d'un tel accès pour prendre des décisions plus éclairées au sujet des soins (96 % et 91 %, respectivement).

« La santé numérique rend les pharmaciens encore plus efficaces, ce qui leur permet d'améliorer les soins déjà exceptionnels qu'ils offrent jour après jour, explique Janet Cooper, vice-présidente des affaires professionnelles et des relations avec les membres à l’Association des pharmaciens du Canada. Compte tenu de l'impact positif des ordonnances générées à partir d'un DME, il est tout à fait normal de s'attendre à ce qu'une informatisation complète du processus soit profitable pour les cliniciens et l'ensemble des Canadiens. Le temps est venu de laisser tomber les ordonnances manuscrites et faxées. »

« Nous savons que la santé numérique a une incidence sur les soins et la sécurité des patients, et ce sondage le confirme », précise Maureen Charlebois, chef de direction, Soins infirmiers, Inforoute Santé du Canada. « Les avantages de la santé numérique sont évidents, et ils le seront encore plus à mesure qu’on améliorera l’accès à ces systèmes dans tout le continuum de soins. »

Le partenariat entre l'APhC et Inforoute

L'APhC et Inforoute sont toutes deux déterminées à améliorer la pratique de la pharmacie grâce à la santé numérique et elles s'emploient à promouvoir l'utilisation de l'ordonnance électronique au Canada.

L'APhC s'attache à promouvoir l'innovation, l'éducation, l'échange d’information et la collaboration, ainsi qu’à défendre les intérêts de ses membres afin de soutenir les pharmaciens, de faire évoluer la profession et d'améliorer l'emploi thérapeutique des médicaments chez les Canadiens. L'APhC cherche à orienter les décideurs sur divers enjeux, fournit aux professionnels de la santé de l'information sur les médicaments et les traitements, et offre des programmes de perfectionnement professionnel et des ressources pratiques afin d'assurer une prestation optimale de soins axés sur le patient dans un réseau de la santé en constante évolution.

La stratégie d’engagement clinique d’Inforoute permet de créer des liens entre les cliniciens — grâce au leadership, à la pratique et à la formation — pour tirer pleinement avantage de la santé clinique. À cette fin, Inforoute encourage les pharmaciens et d'autres cliniciens à adopter et à utiliser la santé numérique en investissant dans la mise en œuvre de solutions modernes aux points de service, la création de réseaux de pairs cliniciens (qui favorisent la mise en commun des pratiques exemplaires), l'initiative Cliniciens en formation (qui prépare les diplômés à exercer de manière efficace dans un milieu technologique), des outils et des ressources de gestion du changement ainsi que des activités de consultation auprès des cliniciens à l'égard des projets et de la stratégie.

À propos de l'Association des pharmaciens du Canada

Fondée en 1907, l'Association des pharmaciens du Canada est une organisation professionnelle nationale qui fournit un leadership sur tous les aspects de la pratique de la pharmacie. Elle regroupe des associations nationales et provinciales qui représentent les pharmaciens évoluant dans divers milieux : pharmacies communautaires ou d'hôpital, cabinets de médecine familiale, établissements de soins de longue durée, universités et industrie pharmaceutique.

À propos d’Inforoute Santé du Canada

Inforoute contribue à améliorer la santé des Canadiens en travaillant avec ses partenaires afin d'accélérer la création, l'adoption et l'utilisation efficace d’outils de santé numériques partout au pays. Par ses investissements, elle aide à améliorer l'accès aux soins, leur qualité et l'efficience des services de santé pour les patients et les cliniciens. Inforoute est une organisation indépendante à but non lucratif, financée par le gouvernement fédéral.

*Le sondage, mené par Harris/Décima, s'est déroulé en ligne du 15 avril ou 12 mai 2014 auprès des membres de l'APhC. En tout, 447 pharmaciens y ont répondu, et les données ont été pondérées de façon à refléter l’ensemble de la pratique de la pharmacie communautaire au Canada.

- 30 -

Pour en savoir plus :

Dan Strasbourg
Directeur, Relations avec les médias
Inforoute Santé du Canada
Tél. : 416-595-3424
dstrasbourg@infoway-inforoute.ca

Christine LeBlanc
Gestionnaire, marketing et communications
Association des pharmaciens du Canada
Tél. : 1-800-917-9489 ext. 278
cleblanc@pharmacists.ca