Loader

Please wait...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Share
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

L'APhC constate avec déception que le régime de réglementation du cannabis à des fins médicales n'accroît pas la sécurité des patients

(English)

Le 13 avril 2017 (Ottawa) : La législation et la réglementation gouvernementales sur le cannabis doit viser à protéger et à accroître la sécurité. Bien que l’Association des pharmaciens du Canada (APhC) se réjouisse du fait que le projet de loi fédéral déposé aujourd’hui réserve un volet distinct au cannabis à des fins médicales, elle est inquiète et déçue de voir que ce projet n’accroît pas la sécurité des patients en prévoyant une surveillance clinique appropriée de la gestion et de la distribution du cannabis à usage thérapeutique au Canada.

L’APhC estime que laisser les pharmaciens jouer un rôle de premier plan dans la gestion et la distribution du cannabis à des fins médicales est la meilleure façon d’assurer la sécurité des patients. Les pharmaciens possèdent les connaissances nécessaires pour atténuer les risques potentiels associés à l’usage thérapeutique du cannabis, y compris les interactions médicamenteuses nuisibles, les contre-indications et les signes de dépendance possible. L’APhC croit que, sans l’adoption de mesures pour garantir une surveillance clinique appropriée, la santé des patients continuera d’être menacée sous le régime actuel.  

Les Canadiens sont résolument favorables à ce que les pharmaciens distribuent le cannabis à des fins médicales. Dans une étude indépendante, KPMG conclut que, dans le contexte de la légalisation du cannabis à usage récréatif, il est d’autant plus important que les pharmaciens assurent une surveillance en ce qui concerne l’usage de cette substance à des fins thérapeutiques, afin d’assurer la sécurité des patients et du public. Qui plus est, les pharmacies sont déjà outillées pour manipuler et entreposer en toute sécurité les stupéfiants conformément à la réglementation fédérale.

L’expérience dans d’autres pays a montré que la distribution du cannabis à des fins médicales par les pharmaciens, là où l’usage récréatif du cannabis a été légalisé, contribue à limiter l’émergence d’un marché gris et à protéger le système médical contre les abus de la part de ceux et celles qui consomment cette substance à des fins récréatives.

Le Groupe de travail sur la légalisation et la réglementation du cannabis a reconnu qu’il y avait une distinction à faire entre l’usage thérapeutique du cannabis et son usage récréatif. Il a convenu également que les pharmaciens peuvent jouer un rôle important dans la gestion et la distribution du cannabis à des fins médicales. L’APhC est déçue de constater que le gouvernement fédéral n’a pas profité de l’occasion qui lui était offerte d’accélérer l’adoption des changements nécessaires au régime d’accès au cannabis à des fins médicales.

Par ailleurs, en tant que professionnels de la santé et spécialistes des médicaments, les pharmaciens félicitent le gouvernement d’avoir inclus des recommandations visant à protéger la santé et la sécurité des consommateurs à usage récréatif. L’APhC a toujours été en faveur de la sensibilisation du public, de la fixation d’un âge légal minimum pour l’achat, d’un étiquetage clair sur les produits à base de cannabis et de la formation des fournisseurs au détail, et elle est ravie que le projet de loi tienne compte de ces préoccupations. Toutefois, le gouvernement doit apporter des éclaircissements sur les prix, les mises en garde sur les produits et la formation du personnel de vente.

L’APhC estime que la protection de la santé et de la sécurité du public doit être l’objectif prioritaire du régime de réglementation du cannabis à des fins médicales. Le maintien du statu quo, sans l’attribution d’un rôle aux pharmaciens dans la distribution, va à l’encontre des meilleures pratiques internationales et rate la cible lorsqu’il s’agit d’accroître la sécurité des patients.

Liens connexes

Au sujet de l’Association des pharmaciens du Canada

L’Association des pharmaciens du Canada (APhC) est la voix nationale unificatrice de la pharmacie et de la profession de pharmacien au Canada. Alors que les pharmaciens jouent un rôle accru dans la prestation de services de soins de santé, l’APhC veille à ce que la profession soit reconnue comme une figure de proue à l’échelle nationale, influant sur les politiques, les programmes, les budgets et les initiatives qui touchent la profession de pharmacien et la santé des Canadiens. Vous trouverez plus de renseignements au www.pharmacists.ca.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Gabrielle Berard
Gestionnaire, Politiques et recherches
Association des pharmaciens du Canada
gberard@pharmacists.ca
613-523-7877, poste 281