Loader

S'il vous plaît, attendez...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Partager
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

Pour les élections de 2019, les pharmaciens du Canada appellent les partis politiques à résoudre le problème des pénuries de medicaments

Le 17 septembre 2019 (Ottawa) : L’Association des pharmaciens du Canada (APhC) a publié un appel à tous les partis fédéraux afin qu’ils démontrent dans leur programme électoral leur engagement à lever les obstacles auxquels les patients canadiens continuent de se heurter pour accéder aux médicaments et aux services de santé.

Ce document, intitulé Le système de santé canadien aurait besoin de consulter un pharmacien, présente les cinq principaux enjeux en matière de santé à propos desquels l’APhC demande aux partis de s’engager :

  • Les pénuries de médicaments : adopter un plan d’action qui assurera au Canada un approvisionnement stable en médicaments.
  • La dépendance aux opioïdes : élaborer un programme complet visant à réduire au minimum les dommages associés à la consommation d’opioïdes sur ordonnance, en mettant l’accent sur une meilleure surveillance des prescriptions d’opioïdes ainsi que sur l’instauration de programmes de conseil et d’éducation pour les patients qui consomment des opioïdes pour la première fois.
  • Le manque d’accès aux soins communautaires : investir dans l’accès aux soins de santé communautaires et élargir cet accès afin de combler le fossé existant à cet égard pour les femmes et les personnes âgées.
  • L’assurance-médicaments : améliorer la couverture des médicaments grâce à un régime durable d’assurance-médicaments.
  • Le soutien aux consommateurs de cannabis à des fins médicales : adopter des politiques claires qui différencient la voie d’obtention du cannabis récréatif de celle du cannabis à des fins médicales, et qui améliorent l’accès et la qualité des soins pour les consommateurs de cannabis à des fins médicales.

« Chaque semaine, les pharmaciens rencontrent environ dix millions de patients dans l’ensemble du pays. En tant que point de contact le plus fréquent entre les Canadiens et le système de santé, nous voyons les obstacles auxquels les patients se heurtent quotidiennement ainsi que les possibilités d’améliorer notre système de santé. En trouvant des solutions et en utilisant efficacement et durablement nos ressources, nous pouvons donner à notre système de santé les moyens de suivre l’évolution de nos besoins en matière de santé », explique Christine Hrudka, présidente du conseil d’administration de l’APhC.

Compte tenu du nombre grandissant de pénuries de médicaments l’an dernier et des pressions supplémentaires que pourraient faire peser les États-Unis avec leur projet d’importation de médicaments en provenance du Canada, les pharmaciens canadiens insistent de plus en plus auprès du gouvernement canadien pour que celui-ci élabore un plan d’action complet concernant les pénuries de médicaments. D’après un sondage récent, un Canadien sur quatre a vécu personnellement une pénurie de médicaments, ou connaît quelqu’un qui a dû faire face à une pénurie ces trois dernières années, et plus de deux tiers des pharmaciens doivent gérer quotidiennement une pénurie de médicaments, parfois plusieurs fois par jour.

« Parmi nos principales revendications pour ces élections, nous demandons aux partis fédéraux de prendre des mesures concrètes pour mettre fin à ces pénuries de médicaments. C’est un problème avec lequel les pharmaciens sont aux prises quotidiennement et nous travaillons dur pour réduire les effets de ces interruptions sur nos patients. Outre les conséquences possibles que les pénuries peuvent avoir sur la santé de leurs patients, les pharmaciens passent jusqu’à 20 % de leur temps de travail à gérer ces pénuries. C’est un temps précieux qu’ils ne consacrent pas à fournir des services de santé aux patients dans leurs officines », ajoute Mme Hrudka.

L’APhC appelle à l’élaboration d’un plan d’action complet visant à résoudre ces pénuries qui comprendrait des recherches sur les causes des problèmes d’approvisionnement en médicaments et sur les solutions, un leadership au niveau international visant à trouver des solutions concrètes à ce problème et l’apport d’un soutien aux fournisseurs de soins de santé de première ligne qui se démènent pour gérer les interruptions de l’approvisionnement.

Le fait de s’attaquer aux enjeux prioritaires décrits par l’APhC contribuera à créer un système de soins de santé efficace et durable qui profitera à tous les Canadiens et qui nous aidera tous à vivre une vie meilleure et plus saine. Pour en savoir plus et pour vous joindre à nous, rendez-vous sur repensezlespharmaciens.ca/election2019

Au sujet de l’Association des pharmaciens du Canada
L’Association des pharmaciens du Canada (APhC) est la voix nationale unificatrice de la pharmacie et de la profession de pharmacien au Canada. Alors que les pharmaciens jouent un rôle accru dans la prestation de services de soins de santé, l’APhC veille à ce que la profession soit reconnue comme une figure de proue à l’échelle nationale, influant sur les politiques, les programmes, les budgets et les initiatives qui touchent la profession de pharmacien et la santé des Canadiens.