Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association

Élargissement du programme d’exonération de remboursement du prêt d’études

Internal Activities

Les pharmaciens font campagne

Question Mark Icon

Le saviez-vous? Les étudiantes et étudiants en pharmacie paient des frais de scolarité égaux ou parfois supérieurs à ceux des étudiants en médecine. Pourtant, ils ne sont pas admissibles aux programmes fédéraux d’exonération de remboursement du prêt d’études, qui visent à inciter les professionnels à exercer dans les régions rurales et éloignées.

 

Rejoignez notre campagne de défense des intérêts, et appelez le gouvernement fédéral à élargir ce programme afin d’y inclure les pharmaciens! Sur cette page vous trouverez les rubriques suivantes :

Renseignements généraux

Le gouvernement du Canada propose une exonération de remboursement du prêt d’études aux professionnels de la santé admissibles afin de les inciter à s’installer ou à retourner exercer dans une collectivité rurale ou éloignée. Actuellement, seuls les médecins et les infirmières peuvent bénéficier de ce programme. Les pharmaciens n’y sont pas admissibles.

Bien que le gouvernement libéral actuellement au pouvoir se soit engagé à élargir le programme à d’autres professionnels de la santé, dont les pharmaciens, ce changement reste à effectuer. Avant la publication du budget fédéral de 2024, nous collaborons avec l’Association canadienne des étudiants et des internes en pharmacie (ACEIP) afin de faire pression sur le gouvernement pour qu’il inclue les diplômés en pharmacie dans le programme canadien d’exonération de remboursement du prêt d’études.

Comment participer

  • Écrivez à votre député fédéral ou à votre députée fédérale : utilisez les modèles et les outils proposés ci-dessous pour adresser une lettre à votre député ou à votre députée au Parlement fédéral et l’appeler à faire inscrire l’élargissement du programme dans le budget de 2024.
    • Trouver mon député ou ma députée : saisissez votre code postal dans cet outil en ligne afin de trouver votre député ou votre députée et votre circonscription. Cliquez sur l’onglet « Contact » pour accéder à l’adresse de courriel ou à l’adresse postale. (Les courriers postaux peuvent être expédiés sans affranchissement à tous les députés de la Chambre des communes.)
    • Modèle de lettre pour les étudiantes et étudiants en pharmacie : les étudiantes et étudiants en pharmacie peuvent télécharger ce modèle et saisir leurs propres renseignements, ou la personnaliser en y indiquant des renseignements spécifiques sur leur situation, leur vécu ou leur circonscription.
    • Modèle de lettre pour les pharmaciennes et pharmaciens : les pharmaciennes et pharmaciens peuvent télécharger et modifier ce modèle afin de présenter leur vécu et d’expliquer l’incidence que l’élargissement de ce programme pourrait avoir sur l’exercice de leur profession et sur leur collectivité.
  • Rencontrez votre député ou votre députée au Parlement fédéral : demandez à rencontrer votre députée ou votre député pour discuter du sujet plus en détail. Soyez prêt à lui faire part de votre vécu et à lui expliquer pourquoi ce programme peut changer les choses pour vous, pour la profession et surtout pour les Canadiennes et les Canadiens qui vivent dans des collectivités rurales ou éloignées et insuffisamment desservies. Vous pouvez utiliser les messages clés ci dessous et notre présentation (en anglais) sur l’exonération de remboursement du prêt d’études pour alimenter cette discussion. N’hésitez pas à communiquer avec l’APhC (advocacy@pharmacists.ca) ou avec l’ACEIP (vppa@capsi.ca) si vous souhaitez recevoir une aide supplémentaire.
  • Participez aux consultations prébudgétaires 2024 : Remplissez le questionnaire du formulaire de consultation prébudgétaire avant le 9 février. Ce formulaire vous permet de faire part de vos priorités au gouvernement fédéral. À plusieurs endroits, vous pouvez mentionner les soins de santé et l'éducation postsecondaire comme priorités, et vous pouvez particulièrement, à la question ouverte numéro 6, demander d'élargir le programme d'exonération des prêts d'études pour inclure les pharmaciens.
  • Faites connaître la campagne : parlez de ce problème à vos amis, vos collègues, votre mère et votre père! Faire passer l’information au plus grand nombre possible de députés est le meilleur moyen de sensibiliser le pays au problème et d’amener les décideurs à en parler eux aussi.
    • Utilisez le mot-dièse #ExonérationPourLesPharmaciens dans vos publications dans les médias sociaux. Consultez nos modèles de billets ci-dessous pour vous aider à vous lancer!

Messages clés

Formuler la demande :

  • Les pharmaciens devraient être inclus dans le programme d’exonération de remboursement du prêt d’études, conformément à la promesse du parti libéral dans sa plateforme de 2021 et dans le budget de 2022.
  • Le programme devrait accorder aux pharmaciens la même admissibilité à l’exonération de remboursement du prêt d’études qu'aux médecins, étant donné que les frais de scolarité sont comparables pour les pharmaciens et les médecins.

Souligner les problèmes d’accès rencontrés dans les collectivités rurales et éloignées :

  • Plus de six millions de Canadiennes et de Canadiens, notamment des membres de communautés autochtones, rencontrent d’importants problèmes de santé résultant de l’inadéquation des services de soins de santé dans les régions rurales et éloignées.
  • Ces régions rencontrent de grosses difficultés pour recruter et retenir des professionnels de la pharmacie.
  • Le programme d’exonération de remboursement du prêt d’études propose des mesures incitatives pour pousser les médecins et les infirmières à exercer dans ces régions, mais il n’inclut pas les pharmaciens. Or, cette exonération donnerait un coup de pouce essentiel pour faciliter le recrutement et le maintien des professionnels de la pharmacie dans ces régions insuffisamment desservies.

Souligner le rôle des pharmaciens dans les soins de santé ruraux et leur incidence potentielle :

  • Dans beaucoup de collectivités rurales et éloignées, les pharmacies sont souvent les seuls établissements de soins de santé accessibles. Nos patients ont besoin de nous pour répondre à leurs besoins en matière de santé.
  • La possibilité d’influer sur les services de soins primaires dans les collectivités insuffisamment desservies, et particulièrement dans les collectivités autochtones éloignées, est ce qui pousse de nombreux diplômés en pharmacie à s’installer dans les régions rurales et éloignées.
  • Beaucoup de pharmaciens des régions rurales investissent dans leur collectivité en devenant propriétaires et exploitants de pharmacies locales. En réduisant le fardeau de la dette étudiante, on donnerait aux pharmaciens les moyens d’investir dans leur carrière et dans leur collectivité plus tôt après la fin de leurs études, ce qui permettrait de renforcer les services de soins de santé dans ces régions et de les rendre plus équitables.

Aborder les lacunes du programme en comparant les niveaux d’endettement :

  • Le programme actuel d’exonération de remboursement du prêt d’études est certes utile, mais il fait l’impasse sur le rôle essentiel des pharmaciens dans le système de soins de santé.
  • Le coût des études en pharmacie est comparable, et parfois supérieur, à celui des études en médecine. Étant donné l’investissement financier consenti et le rôle essentiel que jouent les pharmaciens dans les soins de santé, ce n’est que justice de proposer à ceux-ci la même exonération que celle dont bénéficient les médecins.

Comparaison des niveaux d’endettement

Université Frais de scolarité (annuels) pour un doctorat en pharmacie Frais de scolarité (annuels) pour un doctorat en médecine
Université de la Colombie-Britannique 19 929,84 $ 20 395,31 $
Université de l’Alberta 17 131,52 $ 15 565,92 $
Université de la Saskatchewan 19 895 $ 20 246 $
Université du Manitoba 15 811,54 $ 11 345,70 $
Université de Waterloo 25 545 $ S. O.
Université de Toronto 18 060 $ 23 090 $
Université Dalhousie 18 288 $ 24 093 $
Memorial University of Newfoundland 13 328 $ 14 250 $
 

Billets pour les médias sociaux

  • Billet 1 (à partager par les pharmaciens et les étudiants) : Appel à tous les pharmaciens et étudiants en pharmacie! Saviez-vous que le programme d’exonération de remboursement du prêt d’études n’inclut pas les pharmaciens? Il est temps que cela change! Joignez-vous à moi pour la campagne #ExonérationPourLesPharmaciens afin d’offrir à tous les pharmaciens du pays un accès équitable à l’allègement de leur dette.
  • Billet 2 (identifier les députés pour les sensibiliser à la cause) : Madame/Monsieur [@pseudonyme du député ou de la députée], en tant que pharmacien ou pharmacienne/étudiant ou étudiante de votre circonscription, je milite pour l’inclusion des pharmaciens dans le programme d’exonération de remboursement du prêt d’études. Un tel changement améliorait l’accès aux soins dans les collectivités rurales et éloignées. Accepteriez-vous de soutenir la campagne #ExonérationPourLesPharmaciens?
  • Billet 3 (pour souligner l’importance de cette cause pour les soins de santé) : Les soins de santé reposent sur des professionnels dévoués comme les pharmaciens. Pourtant, nombre d’entre eux sont fortement endettés en raison de leur prêt d’études. Je soutiens la campagne #ExonérationPourLesPharmaciens pour étendre l’exonération du remboursement du prêt d’études aux pharmaciens afin d’inciter ceux-ci à exercer dans les régions rurales et éloignées. Soutenons-les tous de la même manière!
  • Billet 4 (pour soutenir le changement) : Chaque voix compte! Je milite pour la campagne #ExonérationPourLesPharmaciens afin de donner plus de possibilités aux pharmaciens dans les régions rurales et éloignées. Rendons les études plus accessibles et soutenons l’avenir de la pharmacie! Joignez-vous à moi pour appeler les décideurs politiques à inclure les pharmaciens dans les initiatives d’exonération du remboursement du prêt d’études.
  • Billet 5 (pour rallier les soutiens et encourager l’action) : Vous êtes diplômé ou étudiant en pharmacie, et votre prêt d’études vous préoccupe? Avez-vous déjà envisagé de travailler dans une collectivité rurale? Je passe à l’action en soutenant la campagne #ExonérationPourLesPharmaciens. Faisons entendre nos voix. Ensemble, nous pouvons faire changer les choses, pour le meilleur! #AnnulerLaDetteEtudiante.