Loader

S'il vous plaît, attendez...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Partager
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

Communication avec le gouvernement fédéral

L’APhC met tout en œuvre pour faire entendre la voix de la profession à l’échelle nationale. Nous communiquons régulièrement avec le gouvernement fédéral, en rédigeant des énoncés de position, en lui proposant notre aide, en mettant notre expertise à son service et en faisant aux comités parlementaires des exposés sur les sujets touchant les pharmaciens ainsi que la santé et la sécurité des Canadiens.

Octobre 2016
Crise des opioïdes au Canada — Comité permanent de la santé
Alistair Bursey, président du conseil d’administration, et Phil Emberley, directeur des Affaires professionnelles de l’APhC, ont été entendus par le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes dans le cadre de son étude sur la crise des opioïdes au Canada.
Lire les notes d’allocution

Octobre 2016
Lettre à la ministre de la Santé sur les priorités de l’accord sur la santé
Dans une lettre adressée à Mme Jane Philpott, ministre de la Santé, l’APhC a présenté ses priorités pour un nouvel accord sur la santé, notamment un meilleur accès aux médicaments, de l’investissement dans l’innovation et un accès équitable des Autochtones aux services de santé.
Lire la lettre

Août 2016
Groupe de travail sur la légalisation et la réglementation du cannabis
L’APhC a remis un mémoire en réponse aux sujets traités dans le document de discussion intitulé Vers la légalisation, la réglementation et la restriction de l’accès à la marijuana, préparé par le Groupe de travail sur la légalisation et la réglementation du cannabis. Ce mémoire, éclairé par des recherches et des consultations, présente les priorités et les recommandations de l’APhC pour la légalisation et la réglementation de la marijuana. L’APhC se concentre sur l’amélioration du cadre existant en ce qui concerne le rôle des pharmaciens dans la gestion et la distribution de la marijuana à des fins médicales. Le mémoire contient également des recommandations de santé publique afin d’éclairer la légalisation de la marijuana à des fins récréatives.
Lire le mémoire

Août 2016
Consultations prébudgétaires fédérales
Dans le cadre des consultations prébudgétaires fédérales, l’APhC a préparé un mémoire dans lequel elle a présenté trois priorités pour le budget fédéral 2017 afin d’améliorer la santé des Canadiens. Les recommandations invitent à investir dans l’optimisation de la pharmacothérapie pour les Canadiens et à améliorer l’accès aux médicaments; à sensibiliser les Canadiens aux effets de la consommation de la marijuana sur la santé, en particulier l’usage médical de la marijuana et les risques d’interaction possible avec les médicaments; et à améliorer les soins de santé pour les Autochtones grâce à un meilleur accès aux médicaments et aux services pharmaceutiques.
Lire le mémoire

Mai 2016
Lettre à la ministre de la Santé sur la réglementation de la marijuana à des fins médicales
L’APhC a adressé une lettre à Mme Jane Philpott, ministre de la Santé, afin de demander au gouvernement d’envisager d’inclure dans le Règlement sur la marihuana à des fins médicales des modifications permettant aux pharmaciens de délivrer celle-ci.
Lire la lettre

Mai 2016
Assurance médicaments — Comité permanent de la santé
Perry Eisenschmid, président-directeur général, et Phil Emberley, directeur des Affaires professionnelles de l’APhC, ont été entendus par le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes dans le cadre de son étude sur l’élaboration d’un programme national d’assurance médicaments.
Lire les notes d’allocution

Mai 2016
Aide médicale à mourir — Comité sénatorial permanent des Affaires juridiques et constitutionnelles
Phil Emberley, directeur des Affaires professionnelles de l’APhC, a été entendu par le Comité sénatorial permanent des Affaires juridiques et constitutionnelles afin de témoigner sur le projet de loi C-14, Loi modifiant le Code criminel et apportant des modifications connexes à d’autres lois (aide médicale à mourir).
Lire les notes d’allocution

Mai 2016
Aide médicale à mourir — Comité permanent de la justice et des droits de la personne
Phil Emberley, directeur des Affaires professionnelles de l’APhC, a été entendu par le Comité permanent de la justice et des droits de la personne de la Chambre des communes afin de témoigner sur le projet de loi C-14, Loi modifiant le Code criminel et apportant des modifications connexes à d’autres lois (aide médicale à mourir).
Lire les notes d’allocution

Février 2016
Consultations prébudgétaires fédérales
Dans le cadre des consultations prébudgétaires fédérales, l’APhC a préparé un mémoire dans lequel elle a présenté trois priorités pour le budget fédéral 2016 afin d’améliorer la santé des Canadiens, à savoir améliorer l’accès aux médicaments, instaurer un plan national en faveur de l’utilisation d’ordonnances électroniques et concevoir une stratégie renforcée de vaccination nationale.
Lire le mémoire

Janvier 2016
Comité mixte spécial sur l’aide médicale à mourir
Carlo Berardi, président du conseil d’administration, et Phil Emberley, directeur des Affaires professionnelles, ont été entendus par le Comité mixte spécial sur l’aide médicale à mourir afin de présenter le point de vue des pharmaciens et de discuter d’enjeux essentiels pour la pharmacie, notamment l’accès aux médicaments, la protection du droit de conscience, la responsabilité des professionnels de la santé, la surveillance et le soutien approprié des pharmaciens.
Lire le mémoire
Lire les notes d’allocution

Janvier 2016
Lettre ouverte aux ministres de la Santé
Avant la réunion de janvier 2016 des ministres de la Santé des paliers fédéral, provincial et territorial à Vancouver, l’APhC et ses associations provinciales de pharmaciens ont adressé une lettre ouverte conjointe aux ministres de la Santé dans l’espoir d’éclairer leurs discussions. La lettre réitère le rôle important des pharmaciens, qui sont les prestataires de soins de première ligne, et met en lumière trois enjeux essentiels pour les pharmaciens de tout le pays, à savoir l’accès aux médicaments, l’aide médicale à mourir et la consommation abusive de médicaments sur ordonnance.
Lire la lettre