Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association

Prix de leadership du centenaire de l'APhC

Décerné à une étudiante ou un étudiant associé de l’APhC en avant-dernière année d’un programme universitaire, pour sa promotion active de la profession et de sa faculté, de même que pour l’excellence de ses résultats universitaires.

Indraj Uppal, Université de la Colombie-Britannique

Indraj Kaur Uppal

Indraj Uppal a grandi à Surrey, en Colombie-Britannique. Elle a obtenu un baccalauréat en biologie avant d’entrer à la faculté de pharmacie. Elle attribue une grande partie de son épanouissement personnel et des possibilités qu’elle a eues au fait d’avoir pu faire des études. Sa famille vient d’un petit village de l’Inde, où la vie était très différente. Il n’y avait pas d’eau chaude courante et rares étaient les personnes qui terminaient leurs études secondaires. Sa mère est seulement allée jusqu’à la neuvième année, et son grand-père n’a jamais appris à lire ou à écrire. Elle affirme : [Traduction libre] « L’éducation m’a ouvert beaucoup de portes dans la vie ». Elle ajoute : [Traduction libre] « C’est pour cela que je veux devenir pharmacienne ». Indraj admire la manière dont les pharmaciens donnent aux patients les moyens de prendre soin d’eux-mêmes en les éduquant, que ce soit en les conseillant sur leurs médicaments ou en répondant à leurs questions à ce sujet, tout cela sans rendez-vous. Elle trouve son travail extrêmement gratifiant et a hâte de servir sa communauté en y devenant pharmacienne.

Alison Cheung, Université de l’Alberta

Alison Cheung

Alison Cheung est née et a grandi à Nanaimo, en Colombie-Britannique, avant d’emménager en Alberta pour faire ses études postsecondaires, puis son doctorat en pharmacie à l’Université de l’Alberta. Alison adore sa profession, et elle est fière de partager son enthousiasme avec ses pairs et avec le grand public. Depuis sa première année d’études, elle participe activement à des activités liées à la pharmacie, à de la recherche clinique et à des activités extracurriculaires. Durant les trois dernières années, elle a été la rédactrice en chef de Pharmacy Quarterly, la revue de la faculté de pharmacie de l’Université de l’Alberta. Elle est actuellement membre du conseil de l’Association des étudiants en pharmacie de l’Alberta et a présidé le comité des étudiants de la section de l’Alberta de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux ces deux dernières années. Dans le cadre de ses études et de son emploi d’été dans une pharmacie d’hôpital, Alison a rencontré d’incroyables professeurs et précepteurs qui l’ont inspirée par leur professionnalisme et lui ont communiqué leur enthousiasme pour leur travail. Elle affirme : [Traduction libre] « Je me sens très chanceuse d’avoir choisi de faire carrière dans la pharmacie à un moment où cette profession connaît une transformation exaltante pour entrer davantage dans le domaine clinique ». Elle ajoute : [Traduction libre] « Je suis enthousiaste à l’idée d’apporter ma propre contribution à cette profession ».

Ryan Chan, Université de la Saskatchewan

Ryan Chan

Ryan Chan a grandi à Saskatoon, en Saskatchewan, et il effectue son doctorat en pharmacie à l’Université de la Saskatchewan. Il a commencé à s’intéresser à la profession de pharmacien après avoir découvert le rôle essentiel que jouent les pharmaciens pour guider et conseiller les patients et pour optimiser les résultats de ceux ci en matière de santé. Ryan est un chercheur enthousiaste, un défenseur passionné de l’équité en santé et un facilitateur de la mobilisation communautaire à travers son investissement dévoué au sein de l’association Grands frères Grandes sœurs. Face à la pénurie de médecins de famille qui sévit au Canada, Ryan participe activement à des discussions avec des membres de la communauté et sensibilise les jeunes et les adolescents au rôle des pharmaciens. Il a effectué des présentations sur le champ d’exercice des pharmaciens en mettant en exergue l’élargissement des services, comme la prescription de traitements pour les affections mineures, et le rôle fondamental que jouent les pharmaciens pour aider les patients à s’y retrouver dans les méandres du système des soins de santé. Il affirme : [Traduction libre] « J’espère faire carrière dans l’enseignement, où je pourrai servir de mentor, enseigner aux futures générations de pharmaciennes et de pharmaciens et, je l’espère, leur transmettre les valeurs qui m’ont aidé à réussir ». Rencontre avec Ryan.

Madison Wong, Université du Manitoba

Madison Wong

Madison Wong est née et a grandi à Winnipeg, au Manitoba. Elle a obtenu un baccalauréat avec spécialisation en génétique avant d’entamer son doctorat en pharmacie à l’Université du Manitoba. En dernière année de doctorat, elle a hâte d’appliquer tout ce qu’elle a appris dans le cadre des volets pratiques de ses études. Madison a toujours aimé être active au sein de sa collectivité et se lancer des défis en occupant des rôles de chef de file. Elle explique : [Traduction libre] « Je suis reconnaissante d’avoir pu nouer tous ces liens au fil du temps ». Elle ajoute : [Traduction libre] « Je suis constamment impressionnée par la manière dont les gens collaborent entre eux ». Cette année, en tant que présidente du Conseil national de l’Association canadienne des étudiants et internes en pharmacie et présidente sortante de l’association des étudiantes et étudiants en pharmacie du Manitoba, Madison continuera de défendre les intérêts des étudiantes et étudiants en pharmacie de tout le pays et d’œuvrer à l’amélioration de la profession. Elle a hâte d’obtenir son diplôme afin de devenir membre d’une profession en perpétuelle évolution, et elle espère que l’État soutiendra l’élargissement du champ d’exercice des pharmaciennes et des pharmaciens.

Kristy Wong, Université de Waterloo

Kristy Wong

L’histoire de Kristy Wong commence à Hong Kong, où elle est née, et se poursuit à Toronto, en Ontario, où elle est arrivée avec sa famille à l’âge de 6 ans. Kristy a fait ses études secondaires en Colombie-Britannique, puis est revenue en Ontario pour entrer à l’Université de Waterloo avec le statut d’étudiante en admission conditionnelle en pharmacie. Elle explique : [Traduction libre] « J’ai toujours été attirée par le domaine de la pharmacie, qui offre des possibilités infinies et variées d’apprentissage et de perfectionnement ». Sa passion pour créer des possibilités pour les étudiants et promouvoir le bien-être mental a conduit Kristy à jouer un rôle actif dans l’élaboration de programmes pour les étudiantes et étudiants en pharmacie, notamment en coorganisant un programme de mentorat de l’Association canadienne des étudiants et internes en pharmacie et en collaborant avec des écoles élémentaires locales pour créer des cartes de motivation que les élèves peuvent utiliser pendant les périodes d’examens. Mue par un profond désir d’instiller une culture positive dans le monde de la pharmacie, Kristy aspire à continuer de créer des possibilités de développement professionnel et personnel pour les étudiants de tous horizons, afin de les aider à s’épanouir dans le domaine de la pharmacie. Rencontre avec Kristy.

Theodora Solomon Udounwa, Université de Toronto

Theodora Solomon Udounwa

Theodora Solomon Udounwa est née et a grandi à Abuja, au Nigeria. Elle est arrivée en Ontario à l’âge de 15 ans pour y commencer des études de premier cycle en pharmacologie et en toxicologie biomédicale à l’Université de Toronto. Fascinée par l’interface entre la pharmacologie et les soins centrés sur les patients et intéressée par la diversité des milieux de pratique des pharmaciens, Théodora a entamé un doctorat en pharmacie à la Faculté de pharmacie Leslie Dan. Durant ses études, elle a occupé plusieurs postes de chef de file, en étant notamment en 2022-2023 la représentante sénior de son université au sein de l’Association canadienne des étudiants et internes en pharmacie et la directrice financière de l’association des étudiantes et étudiants noirs en pharmacie. Ces fonctions lui ont permis de soutenir les conseils étudiants en apportant la riche expérience des étudiantes et étudiants en pharmacie de l’Université de Toronto et de transmettre sa passion pour l’enseignement et l’instauration d’un environnement sain d’apprentissage qui offre des possibilités d’avancement scolaire et professionnel. Theodora affirme : [Traduction libre] « Je pense que le rôle des pharmaciennes et des pharmaciens du Canada reflétera de plus en plus les connaissances cliniques approfondies acquises durant leur doctorat en pharmacie, en particulier dans les collectivités ». Selon elle, la capacité d’adaptation jouera un rôle essentiel dans la réussite des pharmaciennes et des pharmaciens dans le système de soins de santé de demain. Rencontre avec Theodora.

Audrey Noël-Blanchette, Université Laval

Audrey Noël-Blanchette

Audrey Noël-Blanchette est née au Québec. Elle étudie présentement au Doctorat de premier cycle de pharmacie à l’Université Laval. Elle a également fait des études en kinésiologie et en physiothérapie. Elle s’est impliquée dans différents comités durant son parcours à la Faculté de pharmacie, notamment dans le comité de santé internationale et interculturelle, le réseau d’aide PHAre pour la santé mentale, les activités socioculturelles et sportives et comme présidente de l’Association générale étudiante de pharmacie (AGEP). Son objectif a toujours été d’exercer la profession de pharmacien·ne. Elle a travaillé durant 8 ans comme assistante technique en pharmacie tout en poursuivant ses études et c’est qui l’a permis de voir l’importance du rôle du pharmacien·ne dans la santé de la population québécoise. « La profession de pharmacien·ne est en constante évolution et il est primordial que nous prenions notre place dans le système de santé en étant acteurs de changement. » dit-elle. Rencontre avec Audrey.

Mikhail-Paul Cardinal, Université de Montréal

Mikhail-Paul Cardinal

Mikhail-Paul est originaire de Chelsea, Québec. Il a commencé son parcours universitaire en 2015 à l’Université de Sherbrooke où il a entrepris un baccalauréat en biochimie avec deux spécialisations en génétique médicale et en génomique, protéomique et biochimie structurelle, ainsi qu’une maîtrise en épidémiologie, qu’il aura officiellement complétée à l’été 2023 en même temps que son Pharm.D à l’Université de Montréal. Mikhail-Paul s’est activement impliqué dans la vie étudiante durant son Pharm.D, devenant président de son association étudiante en 2022, ainsi qu’éditeur en chef du journal étudiant et président du comité vert. Il porte à cœur le bien-être des étudiants et l’avancement de la pratique de la pharmacie. Il a notamment travaillé à offrir plus d’aide financière aux étudiants en stage et à transformer le programme pour se préparer au virage clinique du pharmacien. Mikhail-Paul croit que « le pharmacien, en raison de ses connaissances et compétences uniques, peut répondre à plusieurs besoins de santé publique, notamment l’accessibilité aux soins de première ligne et le dégorgement des médecins de famille et des hôpitaux en contexte communautaire. »

Carter Vanlderstine, Université Dalhousie

Carter Vanlderstine

Carter VanIderstine est né et a grandi à Montague, à l’Île-du-Prince-Édouard. Il a obtenu son baccalauréat en biologie à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et sa maîtrise en pathologie à l’Université Dalhousie, où il a passé plusieurs années à faire de la recherche sur le cancer. C’est là qu’il s’est découvert une passion pour la pharmacologie et la médecine personnalisée, qui l’a conduit à entamer un doctorat en pharmacie à l’Université Dalhousie. Depuis qu’il a commencé ses études en pharmacie, Carter a occupé de nombreux rôles de chef de file au sein de l’association des étudiantes et étudiants en pharmacie de l’Université Dalhousie, notamment ceux de représentant des étudiants de 1re puis de 2e année, de vice-président de la communication et de président du conseil d’administration. Il a également eu la possibilité de continuer de se consacrer à la recherche, notamment en travaillant sur la gestion des opioïdes dans un cadre post-opératoire et les initiatives de déprescription des sédatifs hypnotiques non barbituriques. À l’avenir, il espère renouer avec l’oncologie en faisant carrière dans la pharmacie oncologique. Carter affirme : [Traduction libre] « Ce que je préfère en pharmacie, c’est que nous sommes idéalement placés pour combler les lacunes dans les soins de santé des patients, et que nous utilisons nos connaissances spécialisées pour aider ceux-ci à s’y retrouver dans le système de soins de santé ». Rencontre avec Carter.

Caitlyn Coles, Université Memorial de Terre-Neuve

Caitlyn Coles

Caitlyn Coles a grandi à Conception Bay South, à Terre-Neuve-et-Labrador. Elle a commencé à s’intéresser à la pharmacie en découvrant les divers choix de carrière possibles au sein de la profession ainsi que l’éventail des tâches que les pharmaciennes et pharmaciens accomplissent au quotidien pour fournir des soins centrés sur les patients. Tout au long de ses études, Caitlyn s’est investie dans diverses associations étudiantes, notamment en étant la représentante junior puis sénior de son université au sein de l’Association canadienne des étudiants et internes en pharmacie. Elle est convaincue que la pratique pharmaceutique continuera de s’élargir afin de répondre aux besoins des patients et de mieux coïncider avec les compétences des pharmaciens, qui deviendront davantage des prescripteurs que de simples fournisseurs de médicaments. Elle prédit : [Traduction libre] « L’aptitude des pharmaciens à évaluer les affections mineures et leur connaissance approfondie des médicaments et des traitements seront essentielles dans cette prochaine phase de l’évolution de la pharmacie ». Caitlyn a hâte d’obtenir son diplôme pour contribuer à écrire l’avenir de la profession. Rencontre avec Caitlyn.