Loader

S'il vous plaît, attendez...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Partager
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

Pharmacienne canadienne de l'année

Kelly Grindrod

Ce prix récompense une pharmacienne ou un pharmacien qui est un chef de file et qui incarne l’évolution de la profession vers un rôle élargi dans les soins de santé.

Kelly Grindrod porte plusieurs casquettes. Chercheuse, enseignante, mentor. Pharmacienne, professionnelle de la santé, innovatrice. Au cœur de chaque rôle, la passion de résoudre des problèmes et d’aider les autres à surmonter des problèmes similaires. Que ce soit dans ses interactions avec des étudiants, des patients, des collègues chercheurs ou des pharmaciens de première ligne, la volonté de Kelly de trouver des solutions créatives à des problèmes complexes est déterminante dans chacune des multiples facettes de sa pratique unique. « Chaque jour, je peux passer de voir des patients à la clinique à écrire article, superviser des étudiants diplômés et gérer un groupe nombreux d’étudiants au laboratoire, déclare-t-elle. J’ai beaucoup de liberté dans mon travail, ce qui veut dire que j’ai beaucoup de temps pour être créative et penser autrement. Je mène une carrière merveilleusement gratifiante. »

Dans sa pratique communautaire, Kelly défend avec compassion les intérêts de ses patients. Le Kitchener Downtown Community Health Centre est un centre de soins primaires multidisciplinaire qui repose sur une équipe qui soigne des populations vulnérables, principalement des patients souffrant de douleurs chroniques ou de maladie mentale. Chaque semaine, Kelly y amène des étudiants afin qu’ils travaillent aux côtés de médecins de famille, de psychiatres, d’infirmières praticiennes, d’infirmières et de travailleurs sociaux, entre autres, et donne l’exemple exceptionnel d’une pharmacienne qui offre un service remarquable en tant que membre à part entière de l’équipe et apporte le point de vue particulier des pharmaciens dans les consultations.

Kelly est également une chercheuse de renommée internationale, passionnée par l’informatique de la santé. Elle s’intéresse vivement au rôle potentiel des technologies numériques dans le domaine de la santé et ses études relatives aux décisions multidisciplinaires en matière de pharmacothérapie portent notamment sur les systèmes de santé électroniques. Elle a publié de nombreux articles sur ce sujet notamment dans des revues évaluées par les pairs, et elle collabore souvent à la Revue des pharmaciens du Canada (RPC), dont elle est aussi membre du comité éditorial. Elle est, de plus, l’auteure de toute une série d’outils de pratique, d’études originales et de tribunes libres, et c’est une conférencière recherchée au Canada et ailleurs.

Professeure à l’Université de Waterloo, Kelly  est décrite comme une éducatrice compétente et créative qui donne des cours en informatique de la santé, en thérapeutique et en laboratoire de pratique professionnelle. Souvent nommée par les étudiants dans les sondages de sortie parce qu’elle sait rendre leur formation intéressante, elle se concentre généralement sur les compétences qui peuvent servir dans les limites des contraintes d’une pharmacie communautaire bien occupée. Elle est attachée aussi à l’évolution de l’exercice de la profession. Elle a mis sur pied un processus de refonte annuelle des cours afin que ses propres cours portent sur les rôles non traditionnels et nouveaux des pharmaciens, qu’ils restent d’actualité et qu’ils continuent de rendre compte des défis de la pratique actuelle. « Je suis très heureuse de montrer un autre aspect de la pharmacie et aussi de montrer à mes étudiants combien une carrière universitaire peut être gratifiante », explique-t-elle.

La passion de Kelly pour l’enseignement dépasse largement le cadre des salles de classe et des stages cliniques. En plus d’avoir créé et lancé un programme d’éducation aux opioïdes qui connaît un incroyable succès – il a formé des milliers de personnes dans tout le pays à l’utilisation appropriée de la naloxone –, elle a fondé et dirige le site Web Pharmacy5in5, qui compte plus de 10 000 utilisateurs au Canada. Pharmacy5in5 est une plateforme ludique novatrice qui utilise différentes approches multimédias, comme des vidéos sur YouTube, des jeux-questionnaires et des documents infographiques, pour informer les pharmaciens et les soutenir dans l’évolution de leur pratique. « La pharmacie peut être un casse-tête avec des dizaines de pièces à assembler. Dans une pharmacie bien occupée, on peut avoir du mal à trouver le temps de résoudre ce casse-tête. C’est pourquoi nous avons décidé de créer nos documents infographiques et nos vidéos animées, précise-t-elle. Les pharmaciens ont besoin de soutien pour surmonter les nombreux défis que connaît actuellement le système de santé. Les solutions habituelles ne fonctionnent pas toujours, que ce soit parce qu’un traitement de première intention a été rappelé ou parce que les traitements standard ne donnent pas de résultats chez un patient. J’aime le fait de pouvoir, dans mon travail, trouver des solutions créatives pour montrer aux pharmaciens comment relever ces défis et se sentir prêts à aider leurs patients. »

Kelly a été désignée pour le prix de cette année avant que la pandémie de COVID-19 éclate, mais sa volonté de soutenir les pharmaciens dans leur pratique quotidienne est devenue encore plus évidente face à cette crise sanitaire mondiale. La plateforme Pharmacy5in5 comprend maintenant plusieurs leçons liées au coronavirus, y compris des jeux-questionnaires hebdomadaires sur des sujets essentiels dans l’exercice de la pharmacie pendant la COVID-19. Elle a participé à plusieurs webinaires et vidéos informatives, à des tribunes libres et à des reportages dans les médias. Sa passion pour la formation des pharmaciens reste son moteur, tandis qu’elle cherche à faire en sorte que les pharmaciens de tous niveaux d’expérience aient accès à l’information de façons novatrices et accessibles. Depuis que l’état de pandémie a été déclaré début mars, Kelly parle ouvertement du rôle essentiel des pharmaciens pour ce qui est de veiller à la sécurité des Canadiens et du fait qu’il leur faut le soutien des gouvernements. « La COVID est révélatrice. La profession n’est pas tapageuse. Ce qui nous intéresse, c’est de nous atteler à la tâche, commente-t-elle. Quand la COVID s’est présentée, nous nous sommes vite rendu compte du rôle essentiel des pharmacies dans une collectivité en bonne santé. » Pensant à de futures pandémies, elle estime que les pharmacies doivent être davantage intégrées dans le système de santé et que les pharmaciens doivent être reconnus en tant que fournisseurs en santé publique. « Les pharmacies restent ouvertes, quelles que soient les circonstances, ajoute-t-elle. « Elles se sont retrouvées avec beaucoup plus de travail quand la COVID a entraîné le confinement de collectivités, elles travaillent 24 h sur 24 pour gérer les pénuries de médicaments et elles joueront un rôle essentiel si on trouve un vaccin. Nous devons les protéger pour qu’elles nous protègent. »

Kelly a obtenu son baccalauréat en sciences de la pharmacie à l’Université de l’Alberta, puis sa maîtrise en sciences et son doctorat en pharmacie à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a remporté de nombreux prix, dont celui de la meilleure initiative de sensibilisation communautaire et le prix Or pour la meilleure utilisation des médias sociaux du Conseil canadien pour l'avancement de l'éducation, le Graduate Mentorship Award de la Waterloo School of Pharmacy, le Canadian Foundation for Pharmacy Wellspring Leadership Award, et elle est la coauteure de deux articles récompensés par le prix du meilleur article de l’année de la RPC.