Loader

S'il vous plaît, attendez...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Partager
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

CPHS 2020 Banner

Current CPHS 2020 Projects

Resources

NOUVEAU! Pleins feux sur la gestion des opioïdes : Mona Kwong

Qu'est-ce que la campagne HCEPC 2020?

De nouvelles données confirment les avantages pour la santé des patients des services de santé offerts par les pharmaciens, mais contrairement à d’autres professionnels de la santé, leur champ d'exercice n’est pas harmonisé dans l'ensemble du Canada.

La campagne Harmonisation du champ d'exercice des pharmaciens canadiens (HCEPC) 2020 a donc été lancée en 2017 afin de définir, décrire et développer un champ d’exercice national harmonisé et dynamique, et d’exposer les avantages pour les patients d’un champ d’exercice pharmaceutique complet.

Il y a d'abord eu des consultations approfondies auprès des intervenants qui ont abouti à l'élaboration de quatre domaines clés qui amélioreront le service aux patients et contribueront à l’efficacité des soins de santé, soit la prescription, la délivrance, les dépistages sanitaires et l'autorité administrative.

Au fur et à mesure que les travaux avançaient, il est devenu évident qu'un examen et une analyse de données d'une telle ampleur dans les quatre domaines de services offerts par les pharmaciens n'étaient pas sans présenter de difficultés.

C'est pourquoi la campagne HCEPC 2020 a recentré ses efforts et est passé d’une vaste initiative sur le champ d'exercice en général à une approche plus ciblée dans des domaines thérapeutiques précis.

Covid FAQ

HCEPC 2020 : Quatre domaines clés élaborés pour améliorer le service aux patients et l'efficacité des soins de santé

Comité directeur d'HCEPC 2020

La campagne HCEPC 2020 dispose d'un comité directeur dont le rôle est de fournir des renseignements, des conseils et des recommandations afin de tracer la voie vers un champ d'exercice harmonisé pour les pharmaciens des quatre coins du Canada dans les domaines thérapeutiques mentionnés.

Le comité directeur a pour mandat d'orienter l'intégration du cadre de la campagne HCEPC 2020 qui précise la valeur de services offerts par les pharmaciens dans les quatre domaines dans le système de santé général.

Autres responsabilités:

  • Examiner les données relatives aux avantages pour la santé et le système communiquées par les groupes chargés de les réunir, afin d’élaborer une stratégie pour le développement d’initiatives de sensibilisation;
  • Fournir des commentaires et des conseils sur des initiatives visant à l'application des connaissances en ce qui concerne les domaines thérapeutiques mentionnés, afin de s'assurer qu'ils répondent aux besoins de la communauté pharmaceutique;
  • Être dans les provinces respectives des ambassadeurs du cadre de la campagne HCEPC 2020 auprès de tous les groupes d'intervenants concernés.

Le comité relève du Conseil d’administration de l'APhC, qui lui donne des directives.

Projets actuels d'HCEPC 2020

Initiative des pharmaciens pour la gestion des opioïdes (IPGO)

De quoi s'agit-il?

L'initiative des pharmaciens pour la gestion des opioïdes (IPGO) est une initiative pluriannuelle. Elle vise à synthétiser des données montrant la valeur des services des pharmaciens dans la gestion des opioïdes pour les patients comme pour le système de santé dans les quatre domaines du champ d'exercice autorisé. La vision de l'IPGO est la suivante : les pharmaciens sont pleinement habilités à répondre aux besoins des patients et du système de santé en qualité d’intendants des opioïdes, de manière générale, dans tout le Canada.

Armée de ces données, la profession sera en meilleure position pour convaincre les gouvernements d'harmoniser le champ d'exercice en ce qui concerne les services offerts par les pharmaciens dans la gestion des traitements aux opioïdes de leurs patients.

Le but est d'utiliser l'IPGO commemodèle lors des étapes ultérieures des travaux d'HCEPC 2020, c'est-à-dire d’adopter une approche axée sur les besoins des patients et du système de santé pour cerner les prochains domaines prioritaires.

Pourquoi l'IPGO est-elle importante?

La crise des opioïdes est une des crises sanitaires les plus délicates et les plus complexes que connaisse aujourd’hui le Canada. D'après le gouvernement fédéral, au cours des quatre dernières années, les opioïdes ont fait plus de 15 000 morts au Canada et près de 20 000 personnes ont été hospitalisées pour une intoxication aux opioïdes. C'est pourquoi l’IPGO est un projet important et opportun qui pourrait aider davantage les Canadiens vulnérables à gérer leur traitement aux opioïdes.

Pourquoi les pharmaciens et la gestion des opioïdes?

Les pharmaciens se trouvent dans une position idéale pour être des intendants des opioïdes, car ce sont les professionnels de la santé les plus accessibles et ils pourraient combler une lacune majeure du système.

Ils sont souvent les premiers professionnels de la santé à observer des signes de troubles liés à la consommation d’opioïdes. Beaucoup aident déjà des patients à optimiser leur traitement aux opioïdes en évaluant la douleur, en examinant les médicaments, en surveillant les interactions éventuelles, en administrant des médicaments, en appliquant les exemptions relatives à la prescription de suboxone et de méthadone, en veillant à ce que la posologie soit appropriée et en consultant au sujet du changement d’opioïdes ou de la réduction des doses prescrites.

De plus, il existe une base considérable de données actuelles et nouvelles, ainsi que des critères et un cadre validé pour guider dans l'examen des données.

L'APhC recommande vivement de donner plus de possibilités et de soutien aux pharmaciens dans la gestion des traitements aux opioïdes, notamment d'élargir le champ d'exercice en ce qui a trait à la prescription et l’adaptation des opioïdes et d’autres substances.

Exemptions relatives à la COVID-19

En raison de la pandémie de COVID-19, Santé Canada accorde des exemptions temporaires en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS), ce qui permet d’offrir une continuité de soins à des Canadiens parmi les plus vulnérables, autrement dit de faire en sorte que leurs soins ne soient pas interrompus, surtout en cette période où ils se sentent probablement plus stressés, plus angoissés et plus isolés.

Grâce à ces exemptions, les pharmaciens peuvent servir leurs patients en prolongeant des ordonnances, en les transférant à d’autres pharmaciens, en recevant des ordonnances verbales et en autorisant d’autres employés de pharmacie à livrer des substances réglementées prescrites à des patients, chez eux ou là où ils se trouvent. Dans certaines provinces, les pharmaciens sont également autorisés à présent à adapter (c.-à-d. à modifier la posologie, la préparation ou le schéma posologique) des drogues médicaments et des substances réglementées prescrites afin d’aider à servir leurs patients. L’IPGO a notamment pour objectif immédiat d’obtenir que ces exemptions temporaires relatives à la prescription par les pharmaciens deviennent permanentes.

Comment l'IPGO est-elle structurée?

L'IPGO est composée de deux groupes : le groupe sur la pratique en matière d’opioïdes et le groupe sur les données sur les opioïdes.

Groupe sur la pratique en matière d’opioïdes

Ce groupe a pour mandat de conseiller l'APhC sur l'IPGO, notamment en contribuant à la vision, en validant les objectifs et en formulant des conseils à leur égard afin de réaliser la vision, ainsi qu’en mettant ses compétences à contribution dans l'élaboration des mesures à adopter pour atteindre ces objectifs.

Groupe sur les données sur les opioïdes

Ce groupe a pour mandat de synthétiser les données existantes en ce qui concerne précisément la gestion des opioïdes par les pharmaciens et la valeur des services qu’ils offrent à ce sujet par rapport aux quatre domaines mentionnés dans la campagne HCEPC 2020.

Ressources

Outils pratiques

  • Que peuvent faire les pharmaciens en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS) durant la pandémie de COVID 19? L'APhC a élaboré une série d'outils pratiques pour appuyer les pharmaciens dans la gestion des opioïdes. Pour ce faire, l’APHC a utilisé l’exemple concret de certaines provinces pour montrer comment les pharmaciens peuvent gérer les ordonnances liées aux opioïdes en vertu des exemptions actuelles de la LRCDAS afin de mieux soigner les patients vulnérables.

Santé Canada : Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS)

Documents connexes

Vous voulez en savoir plus?

Personne-ressource:

Shelita Dattani
Directrice, Développement de la pratique et application des connaissances
Courriel: sdattani@pharmacists.ca