Loader

S'il vous plaît, attendez...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Partager
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

Soutien aux pharmaciens et reconnaissance de leur rôle de professionnels de la santé essentiels pendant la COVID-19

Le 25 mars 2020 (Ottawa) : La pandémie de COVID-19 évolue de jour en jour, mais ce qui reste constant, c’est le travail assidu, le dévouement et les sacrifices des professionnels de la santé en première ligne dans tout le Canada. Dans nos hôpitaux et nos collectivités, nous dépendons plus que jamais de nos travailleurs de la santé.

Nous savons que tous les gouvernements s’emploient activement à fournir les protections et le soutien si nécessaires aux travailleurs de la santé, mais il reste pour beaucoup d’eux des lacunes importantes. Nous ne pouvons pas surmonter cette pandémie sans nos héros des soins de santé. Nous demandons à tous les paliers de gouvernement de faire de la santé et de la sécurité des travailleurs de la santé en première ligne, pharmaciens compris, une priorité. Les pharmaciens sont des professionnels de la santé essentiels et ils devraient bénéficier des mêmes protections que les autres professionnels. Les cliniques étant submergées et les lignes des services de santé publique saturées, rien que dans la dernière semaine écoulée, des millions de Canadiens se sont rendus dans une pharmacie pour parler au pharmacien de leurs craintes au sujet de la COVID-19 . Nous exhortons le gouvernement fédéral à collaborer immédiatement avec les gouvernements provinciaux et territoriaux afin de fournir aux pharmaciens et à tous les professionnels de la santé essentiels le soutien dont ils ont besoin pour continuer de servir leurs collectivités.

Équipement de protection individuelle

Nous comprenons que le pays dispose d’une quantité limitée d’équipement de protection individuelle (EPI) et que l’approvisionnement doit être soigneusement réparti. Nous demandons aux gouvernements de reconnaître les pharmaciens et le personnel des pharmacies, qui continuent de prendre soin des patients tous les jours, parmi les professionnels de la santé essentiels et de les inclure dans le processus d’attribution de l’EPI. Il est de leur devoir de garantir la sécurité des patients, mais ils ne peuvent pas le faire si eux-mêmes ne sont pas protégés.

Dépistage des professionnels de la santé

Alors qu’on demande à la plupart des Canadiens de s’isoler, les pharmacies sont désignées comme services essentiels dans toutes les provinces et les territoires. Les pharmaciens communautaires et leurs employés risquent donc davantage d’être exposés à la COVID-19, car ils continuent de délivrer des médicaments et de s’occuper de patients. Si un employé de pharmacie contracte la COVID-19, il y a non seulement un risque de transmission communautaire, mais la pharmacie devra aussi probablement fermer, ce qui touchera des centaines, voire des milliers de Canadiens. Tandis que les gouvernements mettent à jour les protocoles de dépistage, nous demandons aux autorités de soumettre en priorité les employés des pharmacies et les autres professionnels de la santé au dépistage de la COVID-19, afin de prévenir la transmission asymptomatique du virus à nos concitoyens les plus vulnérables et de veiller à ce que les professionnels de la santé puissent continuer de travailler pleinement pendant la pandémie.  

Garde d’enfants

Avec l’augmentation récente des demandes de fournitures médicales et de médicaments et le besoin croissant d’information médicale du public, les pharmacies et leur personnel ont vu la demande augmenter sensiblement au cours des dernières semaines. Comme d’autres professionnels de la santé réglementés dans tout le Canada, les pharmaciens et le personnel des pharmacies devraient bénéficier d’aides qui leur permettent d’aller travailler chaque jour et de se concentrer sur les soins aux patients. Dans beaucoup de provinces où la garde d’enfants est offerte à certains fournisseurs de services essentiels, elle n’est pas proposée aux pharmaciens et aux techniciens des pharmacies qui restent ouvertes dans leurs collectivités.

Soutien en santé mentale

Les pharmaciens et les autres professionnels de la santé en première ligne sont parmi les plus exposés aux effets néfastes sur la santé mentale associés à la COVID-19. Ils travaillent de longues heures, risquent d’être exposés au virus et redoutent de le transmettre à leurs patients et à leurs familles. Nous dépendons du courage et de la résilience de ces professionnels en cette période. Des soutiens doivent donc leur être offerts afin de les aider à relever les défis qu’ils rencontrent chaque jour.

Dans tout le pays, les gouvernements désignent les pharmacies comme étant des services essentiels qui resteront ouverts pendant la crise provoquée par la COVID-19. Les pharmaciens et leurs employés redoublent d’efforts. Ils sont là pour leurs patients et leurs collectivités, et il faut que les gouvernements soient là pour eux. Les pharmaciens continueront de travailler sans relâche pour aider leurs patients et leurs collectivités en cette période difficile. Nous voulons croire que les gouvernements reconnaîtront leurs efforts et leur fourniront le soutien dont ils ont besoin pour continuer ce travail important.

À propos de l’Association des pharmaciens du Canada
L’Association des pharmaciens du Canada (APhC) est la voix nationale unificatrice de la pharmacie et de la profession de pharmacien au Canada. Alors que les pharmaciens jouent un rôle accru dans la prestation de services de soins de santé, l’APhC veille à ce que la profession soit reconnue comme une figure de proue à l’échelle nationale, influant sur les politiques, les programmes, les budgets et les initiatives qui touchent la profession de pharmacien et la santé des Canadiens.