Loader

S'il vous plaît, attendez...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Partager
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

L'APhC salue la décision de Santé Canada d'autoriser les pharmaciens à distribuer Mifegymiso et plaide pour une couverture universelle

Le 7 novembre 2017 (Ottawa) : L’Association des pharmaciens du Canada (APhC) accueille favorablement la décision de Santé Canada de modifier la monographie de Mifegymiso afin d’autoriser la distribution du produit par les pharmaciens. Le fait de donner aux patientes la possibilité d’obtenir ce médicament non seulement auprès d’un prescripteur, mais aussi d’un pharmacien constitue une étape importante vers l’élimination des obstacles inutiles auxquels font face les femmes et l’amélioration de l’accès partout au Canada.

 « Les pharmaciens jouent un rôle déterminant dans la distribution des médicaments et la prestation des soins aux patients, et s’il est vrai que certaines provinces ont permis à leurs pharmaciens de distribuer Mifegymiso au cours des derniers mois, bien d’autres ne l’ont pas fait, déclare la vice-présidente de l’APhC, Christine Hrudka. Nous nous réjouissons de cet important pas franchi par Santé Canada vers l’homogénéisation des règles sur la distribution à l’échelle du Canada. »

L’APhC demandait depuis longtemps à Santé Canada d’éliminer les pratiques restrictives en matière de distribution et d’autoriser les pharmaciens à distribuer Mifegymiso directement aux patientes. En permettant aux pharmaciens communautaires de distribuer Mifegymiso et de renseigner les patientes à son sujet, on accroît l’accès de ces dernières aux services d’avortement, notamment dans les collectivités rurales ou éloignées où l’accès à un médecin est limité.

Nous saluons également le changement de monographie apporté au produit qui fait en sorte qu’on peut désormais prescrire Mifegymiso jusqu’à 63 jours après le début de la grossesse. Ce changement s’appuie sur des données probantes, dans le droit fil des pratiques de nombreux autres pays dans le monde, et favorise l’accès élargi à l’interruption médicale de grossesse.

Bien que l’APhC  se réjouisse des modifications apportées, l’accès des femmes au médicament continue d’être entravé pour des raisons de coûts. La couverture universelle de Mifegymiso n’est pas offerte partout au Canada, et les coûts que doivent payer de leur poche les patientes n’ayant pas d’assurance-médicaments ont un effet trop limitatif. L’APhC exhorte les gouvernements à offrir aux femmes un accès équitable à cet important service de santé en encourageant la couverture universelle de Mifegymiso à la grandeur du Canada.

L’APhC est heureuse de collaborer avec les gouvernements, les organismes de réglementations, les groupes de patients et d’autres parties prenantes pour continuer d’améliorer l’accès des patientes à Mifegymiso partout au pays.

À propos de l’Association des pharmaciens du Canada

L’Association des pharmaciens du Canada (APhC) est la voix nationale unificatrice de la pharmacie et de la profession de pharmacien au Canada. Alors que les pharmaciens jouent un rôle accru dans la prestation de services de soins de santé, l’APhC veille à ce que la profession soit reconnue comme une figure de proue à l’échelle nationale, influant sur les politiques, les programmes, les budgets et les initiatives qui touchent la profession de pharmacien et la santé des Canadiens. Vous trouverez plus de renseignements au www.pharmacists.ca