Loader

S'il vous plaît, attendez...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Partager
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

L'APhC lance un programme de formation sur le cannabis thérapeutique pour aider les pharmaciens à améliorer les soins donnés aux patients

Le 15 novembre 2017 (Ottawa) : L’Association des pharmaciens du Canada (APhC) a lancé aujourd’hui son premier programme de formation continue sur le cannabis thérapeutique, afin d’aider les pharmaciens de tout le Canada à faire face à l’évolution des besoins en soins de santé de leurs patients. Ce programme fait partie du nouvel ensemble d’outils et de ressources de pratique en matière de cannabis thérapeutique que l’APhC met actuellement au point à l’intention des pharmaciens en s’appuyant sur les meilleures données scientifiques disponibles et les experts les plus qualifiés dans ce domaine.

« Bien que nous, pharmaciens, ne délivrions pas de cannabis thérapeutique actuellement, nous sommes régulièrement amenés à répondre aux questions de nos patients en notre qualité de professionnels de la santé les plus facilement accessibles. Il est important que nous sachions comment les patients peuvent utiliser et se procurer du cannabis, afin de pouvoir les aider à gérer leur pharmacothérapie et leur traitement », a déclaré Shelita Dattani, directrice, Développement de la pratique et application des connaissances, APhC. « En tant que spécialistes du médicament, les pharmaciens doivent être dotés d’outils et de ressources de formation continue spécialement conçus pour la pratique de leur profession. »

Le premier cours agréé, An Introduction to Medical Cannabis and Cannabinoids (le programme français sortira en 2018), est le cours fondamental destiné à donner aux pharmaciens une vue d’ensemble des différents types de cannabinoïdes disponibles au Canada, de leurs effets thérapeutiques et de leur impact sur la physiologie humaine. Il traite des règlements régissant l’usage du cannabis à des fins médicales et met l’accent sur le rôle important dévolu aux pharmaciens pour l’information des patients auxquels on a prescrit du cannabis dans le cadre de leur traitement.

Parallèlement à la mise au point de ces formations et ressources destinées à aider les pharmaciens, l’APhC continuera à exhorter le gouvernement fédéral à modifier le Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales pour autoriser les pharmaciens à délivrer du cannabis thérapeutique, afin de mieux assurer la sécurité des patients. L’APhC estime que les pharmaciens sont les mieux placés pour donner des conseils cliniques aux patients et exercer une supervision appropriée dans la gestion et la délivrance sécuritaires du cannabis thérapeutique.

Les ressources et la formation continue mises au point par l’APhC en matière de cannabis thérapeutique mettent l’accent sur le suivi clinique que les pharmaciens, en tant que spécialistes du médicament, peuvent assurer, et sur la façon dont ce traitement s’inscrit dans le contexte de la pharmacothérapie plus traditionnelle des patients. L’APhC s’efforce de créer des ressources pancanadiennes objectives et fondées sur des données scientifiques, en vue d’amener tous les pharmaciens jusqu’à un niveau minimum de connaissance concernant les cannabinoïdes, leurs effets thérapeutiques, la réglementation actuelle et le rôle joué par la profession dans ce domaine.

 « L’évolution du paysage réglementaire concernant le cannabis au Canada a un retentissement important sur les pharmaciens et d’autres fournisseurs de soins de santé – qui reçoivent actuellement une formation minime en la matière. Les pharmaciens canadiens jouent déjà un rôle en conseillant et en soutenant les patients qui prennent du cannabis thérapeutique, et l’APhC souhaite s’assurer qu’ils ont la formation, les outils et les ressources pour continuer à gérer efficacement la pharmacothérapie de leurs patients », a ajouté Shelita Dattani.

Les ressources actuelles et à venir comprennent un outil de pratique sous la forme d’une foire aux questions sur le cannabis thérapeutique; des programmes de formation continue auto-gérés en ligne; un algorithme de prise de décisions cliniques; et un guide de référence des données scientifiques.