Loader

S'il vous plaît, attendez...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Partager
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

L'APhC encourage tous les Canadiens à porter un masque ou un couvre-visage non médical quand ils vont à la pharmacie

Conformément aux dernières données fournies par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), l’APhC encourage tous les Canadiens à porter un masque ou un couvre-visage non médical quand ils entrent dans une pharmacie, indépendamment de symptômes, surtout s’il est impossible de rester à 2 mètres de distance des autres personnes présentes. Bien porté et combiné à une bonne hygiène des mains, un masque ou un couvre-visage non médical peut réduire la propagation des gouttelettes respiratoires infectieuses. C’est ce qu’on appelle le contrôle à la source. Les masques médicaux devraient être réservés aux travailleurs de la santé et aux personnes qui prennent soin de patients atteints de la COVID-19.  

Il ressort d’un sondage réalisé auprès de 1 500 Canadiens par Léger, la Presse canadienne et l’Association d’études canadiennes que 48 % des répondants portent un masque en public, mais que seulement 38 % en portent un pour aller à la pharmacie. Les pharmacies étant des centres de santé communautaires essentiels, ce chiffre est préoccupant. Tout en demandant aux personnes qui sont malades ou immunodéprimées de rester chez elles et d’appeler la pharmacie pour prendre d’autres dispositions pour obtenir leurs médicaments, nous savons que beaucoup de Canadiens vulnérables, y compris les aînés et les soignants, ont besoin de se rendre à la pharmacie. Il est donc d’autant plus important que chacun porte un masque pour protéger les autres. Vous trouverez sur le site Web de l’ASPC les derniers conseils sur les masques et les couvre-visage non médicaux.

Résultats d’un sondage d’opinion

Il ressort d’un sondage réalisé auprès de 1 500 Canadiens par Léger, la Presse canadienne et l’Association d’études canadiennes que 48 % des répondants portent un masque en public, mais que seulement 38 % en portent un pour aller à la pharmacie :