Loader

S'il vous plaît, attendez...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Partager
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

Membre honoraire à vie de l'APhC

David Edwards

Ce prix récompense des services exceptionnels rendus à la pharmacie, à l’APhC et à la profession à l’échelle nationale.

Pharmacien, chercheur et éducateur de grand renom, David Edwards a fait une contribution considérable et durable à la profession de la pharmacie.

Dès le début de sa formation, M. Edwards a vu naître en lui une passion tant pour la recherche que pour l’éducation. Présentement directeur du Centre Hallman et doyen associé de la faculté de pharmacie de l’Université de Waterloo, il détient un baccalauréat ès sciences en pharmacie de l’Université de Toronto. Il a fait un
doctorat en pharmacie suivi d’une formation postdoctorale en pharmacocinétique à la State University of New York, à Buffalo. Il a signé plus de 90 articles qui ont fait avancer les connaissances médicales en pharmacologie, la pratique de la pharmacie et les soins aux patients. Une de ses réalisations les plus notables a été son travail de recherche sur les mécanismes et les conséquences de l’interaction entre le jus de pamplemousse et les médicaments d’ordonnance, puis l’identification des furanocoumarines en tant que substances contenues dans le pamplemousse qui provoquent les réactions indésirables.

Mais M. Edwards n’est pas qu’un auteur prolifique, il est aussi un éducateur fort respecté. Il est arrivé à la faculté de pharmacie de l’Université de Waterloo à titre de professeur et de directeur du Centre Hallman en 2011, et continue de présenter des exposés magistraux sur toute une variété de sujets liés à la pratique de la pharmacie, à la pharmacocinétique clinique et à l’évaluation de la documentation traitant de médicaments. Le chercheur a vu des changements considérables dans la pratique de la pharmacie au cours de sa carrière, et il encourage ses étudiants à voir d’un œil positif cette évolution ainsi que toutes les occasions favorables qui lui sont associées. « Il ne fait aucun doute que les pharmaciens de demain posséderont un capital très important de connaissances sur les produits pharmaceutiques, et la plus importante compétence qui assurera leur réussite sera la capacité de communiquer cette information de façon efficace, tant aux patients qu’aux prestataires de soins. Les pharmaciens devront pleinement assumer leur nouveau rôle d’éducateurs. »

M. Edwards a également contribué aux travaux de plusieurs associations canadiennes qui régissent et défendent la profession. Il a été président de l’Association des facultés de pharmacie du Canada, membre du conseil de l’APhC, membre du conseil de l’Ontario College of Pharmacists, et membre du conseil et président de la Fondation canadienne pour la pharmacie, où il a en outre été un important membre du comité des bourses d’innovation, en plus d’avoir étroitement contribué à la progression des travaux de la Fondation.

Selon vous, quel est le changement le plus important qui a marqué la profession au cours de votre carrière?

« J’ai été témoin d’un virage considérable dans le rôle des pharmaciens qui se limitaient d’abord à la distribution de produits pharmaceutiques, mais qui se consacrent de plus en plus aux soins aux patients. Les médicaments demeurent la pierre angulaire du traitement de nombreuses maladies aiguës et chroniques, mais on constate de plus en plus la valeur du travail des pharmaciens lorsque ces derniers mettent à profit leurs connaissances cliniques pour optimiser la gestion des pharmacothérapies. »