Loader

Please wait...

Canadian Pharmacists Association
Canadian Pharmacists Association
Share
Facebook Share
Twitter Share
LinkedIn Share
Google Plus Share
Email Share

Prix de mérite en soins de santé de l'APhC, pratique spécialisée

Ce prix est décerné à un pharmacien ou une pharmacienne qui excelle dans l’exercice de sa profession en se spécialisant dans une pathologie particulière.

Philippe de Grandpré

Comme pharmacien spécialisé dans la gestion de la douleur chronique, la plus grande récompense pour Philippe De Grandpré est de voir ses patients sourire à nouveau. « Ce que j’aime le plus de mon travail, c’est l’interaction avec le patient, bien comprendre sa douleur et son impact fonctionnel, affirme-t-il. Je peux alors choisir la bonne solution pour ce patient et la posologie qui répondra à ses besoins particuliers. »

Au cours des six dernières années, Philippe a créé un nouveau modèle de soins pour la gestion de la douleur chronique dans les pharmacies communautaires. Ses méthodes et son outil d’évaluation novateurs, combinés à une étroite relation entre le médecin prescripteur et le patient, ont permis à Philippe d’acquérir les connaissances et la capacité d’adapter la pharmacothérapie aux besoins individuels de chaque patient. En étroite collaboration avec l’équipe médicale, Philippe ajuste la consommation d’antidouleurs et aide ses patients à reprendre une vie normale. « Avec le vieillissement de la population, la complexification de la pharmacothérapie, il faut un chef d’orchestre pour s’assurer que tous les médicaments sont utiles et jouent leur rôle sans briser l’harmonie, explique-til. Le pharmacien est bien placé pour ajuster le traitement médicamenteux, éliminer les médicaments inappropriés, ajouter les médicaments nécessaires et améliorer les résultats thérapeutiques. »

Philippe a suivi plusieurs cours de spécialisation, notamment en gestion de la douleur, en soins palliatifs, en toxicomanie et alcoolisme, en préparation de médicaments et en administration des affaires. C’est un enseignant respecté et un mentor partout au Québec, enseignant à des élèves de diverses professions de la santé et s’adressant régulièrement aux organismes de défense des droits des patients. Il est également actif dans sa collectivité, a escaladé le mont Kilimandjaro et s’est rendu au camp de base de l’Everest pour amasser des fonds pour la recherche sur le cancer.
Philippe a obtenu son diplôme de pharmacien en 2006 de l’Université de Montréal et est le récipiendaire du Prix Innovation 2012 de l’Ordre des pharmaciens du Québec.

Comment pensez-vous que votre rôle évoluera en fonction des changements du système de santé?
"Ma pratique en douleur chronique me démontre que l’impact du pharmacien est majeur lorsqu’il s’implique dans l’atteinte des cibles thérapeutiques. La relation de confiance entre le médecin, le pharmacien et le patient est primordiale et permet d’améliorer les soins et de réduire les coûts."